Souvenirs 2011

 

≈> 2011

 

En 2011,  trois voyages été prévus et organisés mais deux ont pu se faire, le 3ème, vers la Mauritanie, n’a pas résisté aux problèmes géo-politiques de la région.

  • Turquie

Le 1er septembre regroupement de tous les participants Aux environs de Lyon (aire de Bibost), soirée pluvieuse mais à proximité un auvent nous permet de prendre notre premier apéritif.
Le lendemain matin rendez vous avec les membres de l’association France-Albanie pour charger 300 kgs de lait en poudre et 25 cartons de vêtements pour un orphelinat de Tirana .
Le soir premier bivouac au col du mont cenis au bord du lac.
Le 2 : arrivée a Florence pour 2 jours dans cette belle ville, bivouac a proximité d’un arrêt de bus, la pluie est au rendez vous, ce sera la dernière avant notre retour vers l’Europe.
Le 5 : Ancône, embarquement pour la traversée de l’Adriatique pour l’Albanie .Arrivée le lendemain au port de Durrés bivouac a quelques kms en bord de plage, soleil, chaleur et baignade.
Le 6 : rendez vous à l’orphelinat de Tirana, déchargement du matèriel, visite de l’établissement très bien tenu avec un encadrement de qualité. Bivouac dans la cours de l’orphelinat et visite de la ville.
Le 8 : direction la Macédoine, on trouve un bivouac au bord du lac Novi dans la cours d’un hotel, toujours l e soleil et baignade, le soir repas au restaurant de l’hôtel (poisson du lac).
Le 9 : traversée de la macédoine rapide pour arriver en Grèce, bivouac dans la nature au bord d’un lac.
Le 10 : passage de la frontière Grèce-Turquie et bivouac en pleine nature en surplomb des rizières.
Le 11 : arrivée à Istanbul installation sur un parking du centre ville à 100 m de la mosquée bleu.
Du 11 au 16 : visite de cette ville de 12 millions d’habitants, difficile d’en décrire les merveilles et l’ambiance qui y règne, nous visitons la mosquée bleu, sainte sophie, et bien d’autres, la grande citerne souterraine, les bazars une croisière sur le Bosphore, la ville ancienne, nous utilisons le tram, le vieux métro les bateaux.
Le 16 : nous quittons Istanbul direction Ankara la capitale, passage du pont suspendu au dessus du Bosphore entre l’Europe et l’Asie, circulation intense mais grâce à la C.B ça se passe bien.
Le 18 : Ankara, ville moderne qui ne présente pas un grand intérêt, bivouac au pied de la citadelle.
Du 19 au 23 : en Cappadoce un point fort de ce voyage, nous nous installons dans un champ de blé après la moisson à proximité du village de Cavucin tout proche de la vallée rose et des cheminées de fée.
Rando parmi ces cheminées ,découverte de ce qu’ était la vie troglodyte, habitations et chapelles décorées.
Le premier matin vers 6 h un bruit insolite nous tire du lit, on met le nez dehors et c’est un spectacle grandiose, une nuée de montgolfières en cours de gonflage, j’en ai compté 49.
Le 24 : visite de la citée souterraine de Ihlsur.
Le 25 : Belisima ,rando dans ce canyon parsemé de chapelles et monastères troglodyte.
Le 26 : direction Konia à Sulthanhani visite du caravansérail. Konya bivouac sur un parking proche de l’ancien couvent des derviches, visite du site et balade en ville.
Le 27 : A Side nous retrouvons la mer, bivouac sur un parking a 100 m de la plage, baignade et balade le long de la plage envahie par une forte présence d’Allemand.
Le 29 : Antalia, toujours autant te touristes, installation sur un parking en centre ville, visite de la vieille ville et balade en bateau le long de la cote.
Le 30 : Cirali bivouac en bord de mer, ouf enfin au calme pas de tourisme de masse, baignade et en fin d’après midi nous partons vers un site dans la montagne ou a la nuit on voit des flammes sortir du sol, c’est du méthane enflamé, c’est trop difficile pour moi et a mi chemin Michelle et moi faisons demi tour.
Le 2 octobre Aphrodisias, ville romaine une des plus belle de Turquie, bivouac sur le parking du site.
Le 3 Pamukkale : quelle surprise de découvrir cette falaise blanche ou coule une eau chaude chargée de calcaire qui forme des vasques d’eau turquoise ou l’on peut se baigner. Sur le plateau le site archéologique et son vaste théâtre.
Le 5 : Ephèse : le soir bivouac en bord de mer a quelques kms du site, le soir repas dans la guinguette qui nous a accepté sur son parking. Le lendemain visite de la cité envahie par des milliers de visiteurs.
Le 7 : direction la Bulgarie au passage a Edirne visite de la mosquée puis passage du détroit des Dardanelles et retrouvé l’Europe.
Du 8 au 15 : retour par Sofia –Belgrade – Zagreb – Padoue. Le temps n’est plus a la chaleur .Dernier bivouac a Chamonix au pied du mont blanc ou nous admirons un coucher de soleil superbe la nuit il fait 2°.

CONCLUSION

La Turquie est un beau pays chargé d’histoire et des paysages surprenants.
Aucuns problèmes de sécurité, bon accueil de la population.
Bivouacs faciles aussi bien en ville que dans la nature.
Le ravitaillement en eau est facile il y a des fontaines partout le long des routes.
Le budget visites est élevé ainsi que le carburant.

  • Ukraine – Hongrie – Moldavie

Début Septembre regroupement des six équipages, chargement du matériel : beaucoup de fournitures scolaires et des vélos.

Prise de la route, cap au Nord, traversée rapide de l’Allemagne et de l’Autriche, premier arrêt en Hongrie à Budapest.

Hongrie :

Halte de quelques jours pour visiter Budapest cette capitale magnifique guidés par notre amie Betty. Nous ne quitterons pas cette ville sans avoir sacrifié aux traditionnels bains chauds et fait honneur à la fête du vin.

La Hongrie c’est aussi le lac Balaton, les très belles grottes d’Aggtelek et les non moins belles et célèbres caves des vins de Tokaj.

Ukraine :

L’Ukraine c’est bien sûr ce qui est connu de tous, les magnifiques dômes de ses églises : sainte Sophie, saint Michel, saint Vladimir………… de ses monastères : les Laures de Pochaiv, de Petchersk………

Mais ce sont aussi : de magnifiques soirées d’opéras avec des spectacles de classe internationale ; les montagnes des Carpates avec le sommet le plus élevé du massif le Mont Hoverla que nous avons escaladé ; les Cosaques de l’île de Zaporovje ; la Crimée, son peuple Tatars, le palais des Khans, le nid d’hirondelles, le palais de la Lividia,…….. les belles plages, les villes célèbres d’Odessa, ou de Sébastopol……. ; le Delta du Danube, ses canaux, ses oiseaux,…….ses routes inoubliables.

Ce sont en fait des paysages très différents, des peuples très différents, lieu de transition entre l’Est et l’Ouest à mi-chemin entre les cultures orientales, slave et occidentale.

Moldavie :

Pays très pauvre, peu de routes, c’était notre objectif humanitaire. Nous avons été fort bien accueillis par nos amis Thierry et Tatiana de l’association « Vent d’Est ». Nous avons livré tout le matériel que nous avions transporté à l’école du petit village d’Horodiste à la frontière de la Transnistrie.

§ Zone protégée