Souvenirs 2018

 

§ Flash info

Le conseil d'administration s'est réuni les 28 et 29 octobre, le compte-rendu est à lire dans la rubrique "Adhérents".

Les voyages 2019 sont devenus des souvenirs à découvrir dans la rubrique "Les voyages/Souvenirs".

§ Recherche

≈> 2018

  • Les Balkans

Le compte-rendu de l’accompagnateur

Un voyage de découvertes entre montagnes et mer adriatique.

Ce sont des pays ignorés par le tourisme et c’est tant mieux pour nous qui avons circulé tranquillement, (sur certains tronçons c’était indispensable…) à travers des villages authentiques et des paysages grandioses. La Serbie, la Macédoine, l’Albanie nous ont accueillis, les viticulteurs, les beaux monastères, les lacs d’Ohrid, les bouches de Kotor, la riviera Albanaise, de belles villes comme Ljubljana, Zagreb, Novi Sad, Skopje…nous laisserons beaucoup de souvenirs.

Notre petit groupe à coulé des jours heureux le long du Danube, les Portes de fer, le bac archaique, et les champs de framboises alors que nous étions en recherche de bivouac.

Nous avons bénéficié d’une météo correcte dans l’ensemble, quelques jours d’orages et autant de fortes chaleurs, les bières locales étaient bien appréciées. Une ambiance de copains, des apéros traditionnels et pas de soucis majeurs pendant ce circuit agréable.

Nous avons déposé du matériel à l’hôpital de Drobeta Turnu Severin à la frontière Roumaine ou un médecin parlant français nous a accueilli et au Monastère Hospice de Izvor près de Paracin en Serbie, matériel composé principalement de « paramédical » et de vêtements préparé par des associations de Veauche (42) et de La Seyne/mer (83).

Conformément à la décision de l’Assemblée Générale de Luzech nous avons utilisé une partie du budget proposé à l’achat de produit de soin et d’entretien pour les sœurs de l’hospice d’Izvor, c’était leurs souhaits pour mieux assurer l’hygiène de leurs pensionnaires.

En résumé un voyage plaisant dans des pays qui ont beaucoup souffert mais qui sont résolument tournés vers l’Europe non seulement pour l’aide économique mais pour un développement maitrisé.

Georges

Les impressions de voyages de nouveaux adhérents

Notre expérience du camping-car étant limitée et toute récente, en nous inscrivant à ce voyage, nos attentes étaient nombreuses. Elles ont été comblées. Nous revenons les yeux pétillants des bons moments passés avec nos Amis et des magnifiques paysages traversés, avec ce bouquet final en Bosnie-Herzégovine. Quel beau pays, tout comme les autres traversés : la Slovénie, la Croatie, la Serbie, la Macédoine, l’Albanie, les bouches de Kotor.

Difficile de pointer un souvenir plus que d’autres, car il y en tant, mais la piste albanaise, la descente sur Kotor, le restaurant de Shkoder et les « sabots » de Bitola resteront gravés dans la mémoire de ce voyage.

Nous avons compris que la réussite d’un tel voyage dépend surtout de la préparation et Georges de ce côté-là a bien fait les choses. Ce n’est pas toujours facile de concilier les attentes des uns et des autres et on ne le remerciera jamais assez pour tout le travail préparatoire et les arbitrages nécessaires en cours de route. Il est très confortable de se reposer sur l’accompagnateur et nous nous sommes rendus compte que nous aurions dû mieux nous préparer. On le fera pour la prochaine fois.

Question camping-car, nous revenons plus dégourdis grâce à toute l’expérience de routard de nos amis. Nous avons beaucoup appris, merci.

S’il y a une petite frustration, c’est dans la partie utile du voyage. On aimerait en faire plus car nous avons eu l’impression de transporter des marchandises parfois défraîchies, pas toujours en très bon état. Nous avons déposé en Serbie nos cartons à côté d’autres qui semblaient y être depuis un moment. Pas simple de trouver des sociétés mécènes dans le climat actuel de restrictions.

Heureusement, l’initiative du conseil de consacrer un budget à l’achat local de produits de première nécessité est une très bonne idée. Nous sommes certains que ces fournitures seront utiles et bien utilisées. Personnellement, nous serions d’accord de l’étoffer en complétant le budget du club par une obole personnelle.

Un tout grand merci à nos agréables compagnons de route pour tous les bons moments de rigolades et d’amitié partagés. Vous nous manquez.

Caroline et Freddy Wansart.

  • La Grèce

Voir un article du journal « La Dépêche » à propos de ce voyage : l’article

Le compte-rendu de l’accompagnateur

La Grèce entre septembre et octobre 2018 environ 6000 km

Le 31 Aout 2018 nous nous sommes retrouvés  5 équipages pour récupérer les dons de l’association de Mérenvielle près de toulouse ; après avoir fais route vers l’est, nous avons fait halte chez Claude et Martine à Aubagne.

Une très agréable soirée nous a permis de faire le point sur ce voyage un peu hors du commun, préparé par Bernard et Marie Odile qui n’ont hélas pu se joindre à nous.

Le relais « en marche » étant assuré par Martine, Claude, Geneviève et Jean.

Le lendemain nous mettons le cap vers l’Italie avec un premier bivouac à Guisvalla en pleine nature ,  Nous avons du nous résoudre ensuite très rapidement à quitter le réseau routier national Italien pour l’autoroute en direction de Ravenne, René nous disant qu’il craignait de devoir finir le voyage : « le tournevis à la main » …

La voie rapide nous ayant fait gagner un jour ,  nous l’avons mis à profit afin de visiter la belle ville de Ravenne . Le dernier bivouac Italien nous a offert notre première baignade à Riccone.

La traversée Ancône – Igoumenitsa s’est effectuée sans soucis sur une mer d’huile mais avec un retard de quelques heures qui nous à contraint a décaler d’une journée les deux livraisons.

Preveza :  Premier dispensaire où nous déposons une partie de nos colis , nous y sommes accueillis par 3 médecins et quelques bénévoles, nous partageons le  verre de l’amitié avec eux avant de reprendre la route. La barrière de la langue et notre Anglais approximatif aussi bien les Grecs que nous, ne nous ont pas permis d’approfondir les échanges.

Nafpaktos : Deuxième dispensaire , nous avons étés accueillis par Lucie une bénévole de 88 ans originaire de Belgique et parlant un excellent Français. En compagnie de sa collègue elle ont recueilli les colis que nous transportions à leur intention ; essentiellement matériel médical et vêtements. C e fut une rencontre très chaleureuse, nous avons passé ensemble une bonne partie de la journée, repas du soir pris en commun sur la plage et visite « by night » du port de la vieille ville après avoir visité les locaux de cette association très active.

Contrairement à d’autres groupes sur d’autres destinations, nous n’avons pas « utilisé » de somme d’argent pour intervenir directement auprès de ces assos ; les demandes émises ne correspondant pas aux compétences de V U C C.

Notre voyage s’est d’abord déroulé dans le Péloponèse , magnifique région au sud de la Grèce que la majorité des équipages avait déjà visité mais dont la redécouverte des paysages, monuments et plages a enchanté la totalité du groupe.

Olympie, Monenvasia , musée de l’eau à Dimitsana, temple d’Apollon de Bassae, théâtre d’Epidaure , Mycène,,, ;ont fait partie des sites majeurs que nous avons visités.

Nous avons eu la chance de pouvoir presque tous les soirs bivouaquer au bord de la mer, avec des points d’eau quasi quotidiens.

Après avoir traversé et nous être arrêtés au canal de Corynthe , une pause au « Lac Bleu » a précédé la visite d’Athènes qui nous a retenus pendant 2 jours et 3 nuits passées au camping à quelques kms de la ville.

Avant de nous rendre à Delphes nous avons fait étape dans l’ile d’Evia où nous avons croisé « Zorba » un rarissime ouragan qui nous a quelque peu « secoués » et mouillés abondamment . Tout ceci ne nous a pas permis d’apprécier pleinement les charmes de cette île un peu secrète.

La dernière étape de notre voyage nous a conduit vers les « Météores » ,  Magnifique lieu, monastères perchés  que le temps maussade ne nous a pas permis de pleinement apprécier.

Cette première expérience dans ce contexte particulier nous a permis d’échanger avec des équipages riche d’individualités, chacune, chacun apportant à tour de rôle sa pierre à l’édifice ; ce qui a permis dans des conditions parfois difficiles (tempête sur Evia) de créer un vrai esprit de groupe.

Geneviève et Jean Bernard

  • La Roumanie – Moldavie

Le compte-rendu de l’accompagnateur du groupe 2

Le voyage s’est déroulé du 25 août au 2 octobre 2018. Quatre jours ont été nécessaires pour relier la Roumanie de frontière à frontière .

Ensuite les étapes ont été plus courtes, ce qui a permis de profiter pleinement du séjour. Découverte de la Transylvanie, des Maramures, de la Bucovine et de la Transylvanie avant de
rejoindre Horodiste en Moldavie lieu de notre livraison.

Nous avons découvert des endroits où la ruralité est tellement présente que certaines charrettes sont immatriculées !

La découverte de monastères aux superbes peintures extérieures, des églises en bois si bien conservées, de magnifiques portails en bois surtout dans le nord est de la Roumanie nous ont
laissés de superbes souvenirs.

Notre livraison aura été le moment fort de ce voyage . Il a été important pour nous d’être au plus près des enfants d’Horodiste pour leur apporter nos cartons et voir tout le travail effectué par Vent d’Est. Il nous a semblé personnellement que cette association était bien rodée, elle a su se développer pour mieux atteindre ses objectifs d’aider le village d’Horodiste.
Durant ce voyage des rencontres prévues ou improvisées nous ont permis de mieux connaitre les autochtones et ainsi apprécier leur simplicité et leur générosité. Si les Moldaves sont accueillants et gentils, la Moldavie, hélas,nous laissera un souvenir plus mitigé. Dès que nous avons voulu visiter un peu plus l’intérieur du pays les routes nous ont laissé un souvenir très amer, nous avions cette info avant de partir mais notre constat a été bien réel !

En tant qu’accompagnateur, en réalisant le circuit, Alain a essayé de varier au maximum les visites afin de satisfaire tout le monde. Certes nous avons visité des monastères mais sans
indigestion. Nous avons voulu un voyage au plus près des campagnes et nous n’avons pas été déçu. Hormis notre livraison, si nous devions retenir deux moments forts, cela seraient la
découverte du delta du Danube avec ses colonies de Pélican, ses Cormorans, et tous ces oiseaux superbes dans un paysage qui l’est tout autant, mais aussi une cuisson de confiture
durant notre voyage . En effet plusieurs kilo de confiture de pêche, fruits cueillis sur l’arbre, cuits durant plusieurs heures et enfin dégustées avec bonheur !! Le plus dur aura été de trouver les pots !!

A l’aller comme au retour nous avons apprécié ce beau pays de forêts qu’est la Slovénie.

Pour le coté technique, plus nous voyageons et plus nous pensons que le GPS est une simple aide mais en aucun cas ne remplace une bonne carte routière… incident et pannes ont
« égayés » le voyage (fusible, suspensions, vitre, pneus ) dans l’ensemble tout est rentré rapidement dans l’ordre. Malgré ces soucis et les difficultés de langue nous avons tous pu suivre
l’ensemble des étapes et des bivouacs prévus.

En tant qu’accompagnateurs nous avons aimé la convivialité entre nous et avions l’impression de faire un voyage entre amis, mais aussi nous avons particulièrement apprécié la solidarité lors des problèmes technique divers .

Une première expérience d’accompagnateur qui restera très positive . Le voyage a été facilité par le fait que nous ne soyons que 4 équipages notamment pour les pauses et les bivouacs . Cinq véhicules , lorsque certains sont longs , semblent l’idéal pour voyager.

Brigitte et Alain Clerc

Le compte-rendu d’un voyageur

Notre groupe(5 c.cars) se retrouve en Italie le 24 août pour un voyage d’une trentaine de jours objectif la MOLDAVIE.

Une pause à Vérone est appréciée.

Passage en Slovénie avec la visite du château troglo de Prédjama et les grottes de Postojna:grandiose! Belle journée dans le parc des lacs et cascades de Plitviika en Croatie.

Après la Serbie, arrivée en  Roumanie : Baile Herculane, superbe monastère de Curtea de Arges (église épiscopale), château Peles, volcans de boue à Buzau.

Visite de Bucarest en bus, centre historique à pied (de savoureuses glaces ! merci Hervé). A Murighiol, dans le delta du Danube, Christian nous accueille au camping et le lendemain nous emmène pour une superbe ballade matinale en barque sur le delta : couleurs, oiseaux ,envol de pélicans … plein les yeux!

Arrivons à Chisinau capitale moldave dimanche jour de fête locale, de beaux parcs, ballade en ville : marché central animé et coloré, visite de la cathédrale. Et quel souvenir nous laissera la cave de Cricova où une charmante guide parlant bien le français nous accompagne dans ce dédale à 100m sous terre avec des salles luxueuses jusqu’à la dégustation !

Tatiana nous rejoint à Orhei Vechi, heureuse de retrouver Josette et Hervé et nous accueille avec gâteau et cognac moldave ! Après la visite du monastère troglo, repas moldave, pension renseignée par Tatiana, cadre typique.

A Orhei visite d’une école, remise d’une imprimante achetée su place (caisse VUCC) et divers : scolaire, jeux…

A HORODISTE, objectif du voyage, nous retrouvons nos amis VUCC  pour une livraison commune : fauteuils roulants, vêtements, scolaire, jouets … accueillis chaleureusement par Thierry et son équipe. Il œuvre pour son association Vent d’EST depuis 2011. Visite de l’école (de réels besoins). Repas partagé très convivial : délicieuses ravioles.

Thierry nous explique ses motivations et l’évolution de son projet : travaux en cours réhabilitation d’un ancien bâtiment pour atelier fabrication : confitures, jus de fruit … et accueil éco-tourisme. Fromagerie déjà en place sous la houlette de Thierry avec l’aide d’un fromager français bénévole. Chantiers scouts.

Beau souvenir ce repas copieux (produits moldaves) partagé avec nos deux groupes dans la cave très bien aménagée, la voix du pope résonne encore ! Horodiste est un point fort du voyage.

Retour en Roumanie : Iasi, ancienne capitale très animée de beaux monuments. Traversée des Maramures, superbes paysages, habitat typique, traditions. On n’oublie pas le train à vapeur de Viseu de Sus.

Des capitales sur le retour : Budapest ballade sur le Danube. Vienne, Salsburg. Grotte de glace unique en son genre à Werfen.

Le voyage touche à sa fin le groupe se sépare à Thann.

Un très beau périple alliant visites de villes et appproche de la population si accueillante dans tous les villages de belles rencontres lors des bivouacs bien choisis !

**Quelques aléas techniques ou petits soucis de santé mais la très bonne ambiance du groupe et la solidarité ont tout résolu.

Grand MERCI à Hervé et Josette pour leur investissement, leur optimisme « tranquille » et leur attention au groupe et Jean_Claude et Marylène pou leur collaboration près d’Hervé.

Marie-Thé et Paul

  • La Pologne

Le compte-rendu de l’accompagnateur du groupe 1

Ce fût un voyage cool, cool, cool … après deux désistements pour raison de santé nous nous retrouvons quatre équipages au départ de Fessenheim.

Je retiens de ce voyage, la rencontre avec notre histoire récente, les camps de concentration et d’extermination, les ghettos, les mémoriaux, la Tanière du Loup … toute la souffrance des peuples.

Je retiens les belles villes Prague, Berlin, Wroclaw, Cracovie, Varsovie,  Gdansk, la perle de la Baltique bien sûr mais aussi le berceau de Solidarnosc qui a offert à la Pologne et aux pays du bloc de l’Est la liberté.

Je retiens les belles balades que nous avons effectuées dans les roches, les dunes, les montagnes et les forêts.

Je retiens l’explosion économique d’un pays au niveau de vie quasi semblable au notre et qui avec l’apport considérable des fonds européens avance « à  pas de géant » en investissant massivement dans les infrastructures.

Je nourris quelques doutes sur la pertinence de notre geste de solidarité bien dérisoire en regard des moyens considérables dont semble jouir CARITAS SWIDNICA, qui par ailleurs nous a réservé un excellent accueil.

Mais ce que je retiens par-dessus tout c’est la convivialité, la solidarité, le partage, la bonne humeur,  l’excellente ambiance au sein de notre petit groupe. Pour l’accompagnateur c’était plus qu’un voyage … c’était aussi des vacances …

Merci à tous d’avoir fait de ce voyage ce qu’il a été, un grand bain dans l’histoire avec des amis que nous aurons toujours énormément de plaisir à retrouver.

Monique et Bernard

Le compte-rendu d’un voyageur du groupe 1

Premier voyage pour nous avec VUCC. Le lieu de rassemblement est à Fessenheim où nous retrouvons les trois autres équipages : Monique et Bernard, Michelle et Michel et Michelle et Jean Lou.

Après un premier apéritif sympathique une nuit de repos s’impose avant le grand départ. Nous traversons l’Allemagne dans la journée accompagnés de nombreux camions.

Vient ensuite le temps du premier bivouac en bordure de la frontière Tchèque. Départ et achat de vignette autoroutière, nous voilà en route pour Prague. Nous séjournons deux jours au camping Cisarska Louka. Nous visitons la ville avec notre sympathique guide et partons ensuite pour la Pologne, heureux d’avoir découvert cette belle capitale.

Après quelques jours sur les routes polonaises, nous faisons halte à Swindnica où nous livrons jouets et articles scolaires destinés à l’association CARITAS dont la vocation est de venir en aide aux familles  défavorisées. Nous sommes très bien reçus et invités à partager une collation en fin d’après-midi et goûter à leur thé et quelques unes de leurs spécialités.

Ce moment de partage est toutefois un peu assombri par nos doutes quant à la nécessité des dons au regard des véhicules qui nous ont transportés et des projets d’investissement immobiliers présentés…

Nous poursuivons notre périple en Pologne sur des routes confortables … ou pas ! Nous rencontrons de nombreux chantiers routiers plus ou moins balisés. Au gré de nos arrêts, nous visitons les villes, parfois accompagnés de guides mais toujours très agréables (Varsovie, Cracovie, Wroclaw, Gdansk et bien d’autres…)

Nous découvrons d’impressionnantes forêts peuplées de bisons forts discrets, des châteaux, de nombreuses églises, en bois par exemple ou encore des mosquées ou synagogues. Les intérieurs sont à soulignés, livrant leurs richesses, sculptures et orgues…

Notre rencontre avec l’histoire prend un tout autre sens lorsque nous entrons dans les camps de concentration et d’extermination Auschwitz, Birkenau, Majdanek… Les visites des mémoriaux livrent et racontent la souffrance du peuple polonais et d’autres nations.

Vient ensuite l’heure d’entreprendre le chemin du retour, le cœur et l’esprit chargés de souvenirs.

Nous atteignons rapidement l’Allemagne pour un arrêt de deux jours, Berlin nous livre alors ses plaies et ses espoirs au gré d’une visite grave et légère à la fois.

Le temps des au revoir  et de la séparation est venu à Stuttgart sous le signe de la convivialité et du partage, à l’image des nombreux repas et apéritifs qui ont jalonnés nos 7 semaines de road trip … le soleil était du voyage tout au long du périple, il nous a juste fait faux bond à Zakopane … impossible de quitter nos « embarcations » … le téléphérique sera pour une autre fois…

Cette grande aventure humaine et historique nous a offert la rencontre de deux équipages : Monique et Bernard, Michelle et Michel et une nouvelle occasion de croiser les chemins voyageurs de Michelle et Jean Lou. Nous avons également apprécié l’apéritif partagé avec l’autre « caravane » … pour la Pologne.

Nous saluons l’important travail de préparation et d’accompagnement assuré par Monique et Bernard et les en remercions vivement. Merci également à Michel et Jean Lou pour leur précieuse assistance technique…

Au terme de ce premier voyage VUCC nous gardons un souvenir ému, pleins d’images et de rencontres hautes en couleurs. Merci à tous nos compagnons de vacances … non ! … de voyage !! Nous serons heureux de vous retrouver pour de nouvelles aventures…

Amitiés du nouvel équipage … Geneviève et Jean Claude.

Le compte-rendu d’un voyageur du groupe 2

La POLOGNE, un pays qui nous a réservé des surprises et fait tomber nos certitudes.

Nous avons été étonnés de découvrir un pays en pleine mutation, plus avancé qu’on pouvait l’imaginer, une population active et travailleuse (6 j/7), des constructions partout et de grands chantiers d’infrastructures routières sur l’ensemble du pays. Nous pouvons attester de l’utilisation réelle des fonds européens.

Les paysages rencontrés étaient très variés. Nous avons particulièrement apprécié :

  • Les régions montagneuses des Carpates notamment ZACOPANE et les beaux villages alentours aux maisons traditionnelles en bois,
  • Les belles villes de WROCLAV aux maisons d’inspiration « flamandes », CRACOVIE et son Rinek, GDANSK et POZNAN à l’architecture coloré où la jeunesse envahit les rues en soirée toujours dans une ambiance « bonne enfant » où jamais le sentiment d’insécurité nous a habités.

Nous avons également été étonnés par la ferveur religieuse des polonais toutes générations confondues.

En ce qui concerne la partie Utile de notre voyage, nous ne nous attarderons pas sur l’accueil qui nous a été réservé : un parking et le coffre d’un fourgon que nous avons rempli en quelques minutes. Nous sommes restés sur notre faim mais peut être est-ce la résultante d’une deuxième livraison à quelques jours de la première … à méditer pour les prochaines organisations de voyage.

Nous avons fait globalement un beau voyage et remercions :

  • Notre compositeur Jean-Claude qui a su magnifiquement écrire la partition,
  • Notre chef d’orchestre Gérard qui a joué fidèlement cette partition en faisant preuve d’écoute et d’adaptabilité dans le souci de répondre et satisfaire les souhaits exprimés aux temps « apéro ».

Quant au reste de l’orchestre, dont nous faisons partie, au-delà de nombreux moments agréables partagés, une petite amertume subsiste…

Les briefing et débriefing de fin de journée autour d’un verre sont des moments, certes, de convivialité mais sont aussi institués pour permettre à chacun d’exprimer en toute simplicité le vécu et le ressenti de la journée (points positifs et négatifs), ce qui n’a pas été pratiqué par tous, à notre grand regret. Cela aurait permis la régulation et/ou la correction de certains éléments pour le bénéfice de la cohésion du groupe.

Les propos plus amères ou difficiles, exprimés en fin de voyage ne permettent plus aucune rectification. La critique d’après action est de toute évidence non constructive et véhicule de l’amertume difficile à estomper.

Un certain nombre de voyages ont déjà vécu des réactions semblables qui font que dans la durée d’un voyage les tolérances s’émoussent jusqu’à oublier les bons instants vécus.

Cette expression n’engage que nous mais il nous semblait honnête de vous la livrer pour que le PLAISIR DE VOYAGER ENSEMBLE reste intact et continue à être notre moteur.

Véronique et Jacky

Le compte-rendu de l’accompagnateur du groupe 2

Lorsque Jean-Claude Glénard m’a proposé de le remplacer pour accompagner l’un des 2 groupes de voyage vers la Pologne, j’ai accepté et apprécié cette marque de confiance avec grand plaisir tant je savais que le voyage avait été préparé avec minutie dans ses moindres détails.

Pas de déception, nous avons profité d’un voyage riche et varié dans ses aspects historique, géographique, patrimonial et économique.

De la Tchéquie avec la visite de Prague à l’Allemagne avec la visite de Berlin, ce voyage nous a permis de découvrir une Pologne bien loin des clichés que nous pouvions avoir au départ.

Riche de la diversité des ses paysages, de son patrimoine, de sa fidélité à la mémoire des peuples qui ont soufferts au cours de son histoire, de sa capacité à utiliser judicieusement les subventions que lui octroie l’Union Européenne, la Pologne est un pays qui n’a rien à envier à la France, dont la jeunesse nombreuse égaye les « Rineks » des grandes villes et dont la propreté, notée partout, devrait en rendre jaloux beaucoup.

Je ne m’attarderai pas sur le volet « utile » de ce voyage qui, cette fois, est assez mal nommé. L’association Caritas, destinataire de notre geste, dispose manifestement de moyens qui ont rendu notre transport bien dérisoire voire inutile pour eux. L’accueil qui nous a été réservé en est la preuve évidente.

Je ne peux malheureusement pas évoquer l’ambiance sympathique et conviviale du groupe qui a constamment prévalue tout au long du voyage, et notamment lors des « verres de l’amitié » partagés chaque soir, sans un pincement au cœur et une certaine amertume d’avoir été gratifié le dernier jour du voyage d’un certain nombre de griefs par un équipage. Griefs formulés à l’encontre de tous les autres équipages de surcroît, qui auraient pu, qui auraient dû, être évoqués et réglés bien avant, notamment en vertu de cette amitié revendiquée. Dommage !

Merci à tous les équipages d’avoir fait de ce voyage un vrai plaisir, un peu terni, pour les accompagnateurs et merci à Jean-Claude et Marilou de nous l’avoir concocté et proposé.
Nicole et Gérard

§ Zone protégée