Souvenirs 2014

 

≈> 2014

  • Kazakhstan – Ouzbekistan

Compte-rendu en deux parties pour ce voyage proposé par Monique et Bernard.

Le mot d’un nouvel équipage

im1Notre petit groupe de 5 équipages est parti du 2 septembre au 28 Octobre 2014 au Kazakhstan et en Ouzbékistan sur la « Route de la Soie ».

Nous avons dans le cadre de notre mission humanitaire déposé du matériel préparé par « ERAU » (Echange Rhône-Alpes Ukraine) à KOROSTEN  à destination d’un orphelinat et d’un hospice.

Nous oublierons les routes poussiéreuses et défoncées, le sable, la neige, le froid,  les petites pannes, les interminables passages de douanes, les laborieux « enregistrements », les contrôles de polices, les décalages horaires, la difficulté de trouver du carburant et des bivouacs avec wifi !

Nous n’oublierons pas la visite de Korosten, la découverte de la mer d’Aral, les nombreux monuments comme le mausolée Yasaui à Turkestan , le bazar de Shymkent et notre escapade dans la réserve naturelle de Sayram-Ugam au Kazakhstan.im2

Mais nous n’oublierons surtout  pas ce merveilleux pays qu’est l’Ouzbékistan : le musée des Timurides de Taskent , la place Registan de Samarcande , le palais blanc de Shahr-i-Siyabz , la médressée Ouloughbek de Boukhara ,le minaret Islam-khodja de Khiva ,la citadelle antique du désert  Kyzyl Kala, le musée Savitsky à Noukous ou l’ancien port de Moynaq au sud de la mer d’Aral.

Nous n’oublierons pas les visites d’Atiraw , d’ Astrakan de Volgograd et de Vilnius sur la route du retour.

Mais ce que nous retiendrons surtout de ce voyage c’est l’accueil dans ces pays où les gens nous ont reçus avec gentillesse en nous offrant thé, victuailles et friandises le long de notre route. Comme ce fût également le cas chez Suzanne et Richard à Trakaï au retour.

Comim3ment oublier la disponibilité de nos guides ,Olga et Valentina à Korosten , Khatia à Sayram-Ugam ,mais surtout Karaman et Beknazar qui nous ont fait aimer leur pays l’Ouzbekistan .im4

Le voyage c’est aussi les voyageurs, le nôtre bien préparé par Bernard, restera inoubliable car en plus l’amitié et la bonne humeur étaient au rendez-vous !

Pour le groupe de voyageurs : Marylène et Jean-Claude

 

Le mot de l’accompagnateur

ron3La « Route de la soie », les chevaux, les chameaux, les échanges avec le lointain Orient, les longues chevauchées, quel camping-cariste n’en a pas un jour rêvé ?

Nous l’avons fait !…. Ce rêve nous l’avons réalisé avec nos chevaux sous le capot du camping-car.

La programmation de ce périple de 58 jours s’appuie sur une rapide traversée des pays « occidentaux » tant à l’aller qu’au retour pour consacrer le maximum de temps aux pays cibles du voyage le KAZAKHSTAN et l’OUZBEBISTAN.

Quelques étapes sont toutefois prévues :

–  à KOROSTEN en UKRAINE afin de réaliser notre mission humanitaire pour le compte d’ERAU,

–  à ASTRAKHAN en RUSSIE, à VILNIUS et TROKAÏ en LITTUANIE au retour.

Le clou du voyage l’OUZBEKISTAN pays mythique aux multiples facettes et à l’accueil légendaire dans lequel nous vivrons pendant presque 3 semaines a répondu à toutes nos attentes tant par ses richesses architecturales que par les qualités de cœur de ses habitants.ron2

Le KAZAKHSTAN pays beaucoup moins connu et auquel nous consacrerons plus de quinze jours nous a également réservé de belles surprises et apporté bien des satisfactions.

Ce que nous garderons en mémoire de ce long périple de 14700 Kms qui s’est déroulé en totale cohérence avec nos prévisions, ce sont :

–          Bien sûr, les merveilles architecturales ou naturelles que nous avons eu le plaisir de découvrir et d’admirer,
–          Les rencontres organisées avec Beknazar, Karamann , Olga, Valentina, Khatia, Suzanne et Richard qui ont marqué et enrichi notre voyage. Ce sont aussi tous ces gens dont nous ne connaissons même pas le nom ; tous ces anonymes qui nous ont spontanément ouvert leur porte, offert leur cour pour dormir, leur table pour partager un moment de vie sans attente de retour simplement pour le plaisir d’offrir, de connaître, de partager. Toutes ces rencontres ont contribué à la réussite de notre voyage.ron1

Mais c’est aussi le sens du partage, l’entraide, l’amitié, la formidable ambiance qui a marqué la vie de notre petit groupe pendant ces deux mois.

ron4 C’est cela les voyages que nous aimons………….

Monique et Bernard

  • Sur les Routes de la Soie

Compte-rendu en deux parties pour ce voyage proposé par Renée et Georges.

Le mot d’un nouvel équipage

Nous étions 6 équipages à vouloir découvrir une partie de la mythique route de la soie.

im1Le départ était le mercredi 27 août de Strasbourg. La veille, nous avions chargé les colis que nous devions acheminer à Korosten pour l’association France-Ukraine.

Après avoir traversé sans encombre l’ Allemagne, l’Autriche, la Hongrie, nous nous sommes arrêtés à Budapest et nous avons visité cette belle capitale.

Nous avons continué notre route via la Roumanie et l’Ukraine où nous avions rendez-vous à l’ hospice de Korosten. Micha, le correspondant de France-Ukraine, nous accueillit et organisa la répartition des colis.

Puis visite de Kiev et route à travers la Russie, le désert du Kazakhstan et nos premières rencontres avec les chameaux.

Le premier accueil ouzbek fut long, nous avons dû attendre 8h à la frontière!

Arrivés à Tachkent, nous avons découvert la ville puis emprunté le chemin de la route de la soie qui passe par Samarcande, Boukara et Kiva .

Toutes ces villes riches de mausolées, de médersas et autre caravansérail.im2

Le retour pour nous s’effectua par la Russie et les Pays Baltes.

Ce voyage restera un très bon souvenir, il nous a permis de découvrir aussi un peuple ouvert et accueillant et nous avons fait quelques belles rencontres (participation à un mariage, repas avec une famille kasak).

Merci à Georges et Renée pour la préparation de ce périple, merci aussi à tous nos compagnons de voyage pour qui l’entraide n’était pas un vain mot !

Un nouvel équipage : Michelle et Jean-Louis

Le mot de l’accompagnateur

rob16 équipages, septembre-octobre2014.

C’était un voyage assez exeptionnel par le nombre de pays traversé, huit, et la distance parcourue, 15500 kms.  Les routes de la soie ne nous ont pas déçues, un patrimoine remarquable en Ouzbekistan et la gentillesse naturelle de ces populations qui affichent leur étonnement devant nos véhicules…La traversée du Kazakstan à été remarquable, incurtion à la mer d’Aral et route encombrée de chameaux, vaches, chevaux en liberté dans la steppe, les routes difficiles par moment, petite moyenne, travaux, et lorsque l’on voyait un nuage de poussière c’était un « tour de piste » qui s’annonçait.

Les sites et les villes visités nous laisseront des souvenirs pour longtemps, les guides nous ont fait partager l’histoire de leur pays et leurs passions pour ses richesses. Dans ces régions, pas de campings mais des bivouacs souvent sympas et nous nous rappelleront à Samarcande  ce petit endroit près d’une salle de festivité ou nous avons été invité à un mariage, quelle ambiance et quelle hospitalitée naturelle, nous avons des leçons à prendre.rob2

Nous avons rencontré à deux reprises le groupe de Bernard, soirées animées et échange d’infos à Oral et Boukhara. Trois semaines en Ouzbekistan, il fallait bien ça pour découvrir ces villes mythiques, l’histoire de Tamerlan et un pays qui s’ouvre au tourisme.

Il y a eu aussi les nombreux contrôles de police, souvent par curiosité mais jamais contraignant, et aussi  les nombreux passages de frontières, 8 h à l’entrée de l’Ouzbekistan, c’est un record…sortie à la nuit et difficultés de trouver à Tachkent le parking de l’hôtel .

Au retour en Russie, une partie du groupe à souhaité finir le voyage en rentrant directement par le nord de l’Ukraine, nous étions trois équipages à vouloir visiter la Crimée comme prévu.

rob3Après quelques belles journées à Yalta et sur la côte sud et aussi des rencontres intéressantes à Bakhchysarai, nous comptions rentrer par l’Ukraine…mais à la nouvelle frontière, suite à l’annexion de la Crimée par la Russie , on nous a refusé l’entrée sous prétexte que nous étions rentrés en Crimée sans tampons d’entrée. A Kerch il n’y a plus de douane Ukrainienne, seulement un léger contrôle Russe, et nous voila obligé, après beaucoup de discussions avec les fonctionnaires d’abord Ukrainiens et ensuite Russes, de repasser par le détroit de Kerch pour rentrer en Ukraine par la Russie.

Nos visas russes étant périmés nous avons dû faire appel au consulat de France à Rostov qui nous a aidés à continuer notre retour. Conséquences de ces complications, plusieurs jours de retard, un peu d’inquiétude en attendant le ferry de Kerch pendant 72 h dans le froid et le vent et des kms supplémentaires…

Notre geste solidaire à été très apprécié à l’hospice de Korosten en Ukraine où nous avons déposé de nombreux colis préparés par une association forézienne, des couches pour adultes, des vêtements, des chaussures… L’accueil était très sympathique et nous avons visité l’école de notre traductrice Oskana ainsi que le musée de la ville accompagné par Micha le responsable local  de l’association ERAU.

Nous avons pu échanger sur la situation actuelle en Ukraine et les difficultés de la population.

A notre question : souhaitez vous un rapprochement avec l’Europe occidentale ou avec la Russie ? la réponse à été : notre pays doit d’abord affirmer son indépendance et conserver son intégrité pour continuer à se développer.

En résumé un très beau voyage dans une région méconnue, l’Asie centrale, une population avide de contacts, un patrimoine important et un dépaysement assuré. Une convivialité toujours égale dans le groupe surtout à l’apéro du soir…  Tous » les voyageurs utiles » sont rentrés ayant fait le plein de souvenirs et d’anecdotes à raconter, c’est bien l’objectif de nos voyages.

Georges et Renée

  • Lituanie – Pologne

Après un chargement à La Celle-St-Cloud pour 3 orphelinats de Lituanie, un équipage restreint s’achemine vers Trakaï, chez Suzanne et Richard, via l’Allemagne et la Pologne.

Au passage, visite de l’église en bois de Swidnica et pour un devoir de mémoire, visite des deux horreurs d’Osweicim (Auschwitz) et Birkenau.

Vient ensuite une visite privée, adaptée à Rose-Marie et Michel, de la mine de sel de Wieliczka.

Arrivée chez nos hôtes à Trakaï, merveilleux site au bord du lac, où nous passons quelques jours de bonheur.

Livraison dans les orphelinats, à propos on peut se questionner sur le bien-fondé de ces aides.

Pendant que Rose-Marie et Michel profitaient de leur séjour à Trakaï, nous avons poursuivi notre découverte de la Lituanie, en particulier les superbes côtes de la Baltique.

Après avoir rejoint Rose-Marie et Michel, nous avons pris le chemin du retour en visitant la Pologne : région des Lacs magnifique, Gdansk incontournable et à nouveau le suivi de la Côte Baltique tout aussi belle.

En conclusion, malgré un nombre d’équipages restreint, mais avec 2 remorques, tout le matériel a été délivré. Un voyage très convivial et parfaitement réussi.

Françoise et Jean-François

  • Russie

Compte-rendu en deux parties pour ce voyage proposé par Jean-Claude et Marilou.

Un petit mot d’un nouvel équipage.

russie_araisiezerpils (200 x 150)  En ce Mardi 20 Mai, nous partons de chez Jean Claude et Marie Lou à Pouilly le Monial (69) pour un périple d’environ 10 000 kms vers la Russie et les Pays Baltes.

C’est une grande première pour nous de voyager en groupe (4 équipages au total), car nous sommes habitués à voyager seuls.

Nous écoutons attentivement les recommandations des anciens, habitués à ce type de convoi sur routes et autoroutes, et tout se déroule bien.

Nous traversons sans encombre l’Allemagne, la République Tchèque et la Pologne pour arriver en Biélorussie. Le passage de cette frontière, redouté de tous, se passe bien malgré une immobilisation de 4 heures environ.

Nous parcourons la Biélorussie en visitant de nombreux monuments et nous sommes vraiment surpris par la sympathie des personnes rencontrées.

Nous en avons profité pour livrer des vêtements et des peluches à l’orphelinat de Radochkovitchi où le directeur Igor accompagné d’une traductrice nous a expliqué le fonctionnement et le financement particulier de son établissement.

>Les sourires et la joie des enfants ont été les meilleurs encouragements possibles pour donner envie de continuer ce type d’action.

Nous passons la frontière Russe sans la voir, car elle n’existe plus, suite aux accords de libre échange entre ces deux pays et nous arrivons à Moscou.

Cette ville est un enchantement permanent et restera un des meilleurs souvenirs de ce voyage.

Nous enchaînons par l’anneau d’or (villes historiques autour de Moscou) qui nous déçoivent un peu car nous ne sommes pas assez férus d’histoire pour apprécier, puis Saint-Pétersbourg avec ses palais enchanteurs.

Le retour commence par l’Estonie à la population revêche et peu intéressante, puis la Lettonie où l’accueil est superbe et la Lituanie où nous vivons un grand moment d’émotion avec un séjour chez Suzanne et Richard.

Nous finissons par la Pologne et l’Allemagne avec la visite de Berlin.

russie_trakaichezsuzannerichard (200 x 150)Ce voyage restera un très bon souvenir, malgré un temps humide et pluvieux et un grand merci à Jean Claude et Marie Lou qui avaient préparé ce voyage et les différentes visites avec une précision chirurgicale.

Un nouvel équipage.

Le mot de l’accompagnateur

Attiré par les coupoles colorées et le folklore Russe j’avais décidé, d’organiser ce voyage de sept semaines, ceci en accord avec Marilou qui en a assuré la communication et la gestion durant tout le périple, tant au point de vue administratif que touristique.

Afin d’agrémenter les routes de transit, étaient programmées

– pour l’aller, deux haltes dans les grandes villes traversées comme Prague, Varsovie et une semaine en république Belarus.

– pour le retour, trois semaines dans les Pays baltes ainsi que les visites de Gdansk et Berlin.

russie_orphelinat_radochkovitchi (200 x 150)Pour la partie utile, sur les conseils d’un membre de VUCC connaissant la république de Belarus j’ai consulté plusieurs organisations. L’association “Espoir à Tchernobyl” m’a répondu favorablement et nous avons livré dans un orphelinat près de Minsk, un lot de vêtements, jouets, peluches, et autres articles que nous avions récoltés auprès de nos connaissances, que je remercie vivement.

Nous sommes donc partis à quatre équipages après le rassemblement de Montberon, et nous nous sommes séparés en deux groupes après la visite de Gdansk.

L’ambiance fut très conviviale et aucun problème de santé ou de véhicule n’a perturbé ce voyage.russie_baladeautourkasmu (200 x 150)

La météo un peu humide nous a souvent accompagnés mais ne nous a jamais empêchés de visiter.

Merci à toutes les personnes qui m’ont aidé à préparer ce voyage, aux équipages, et aux personnes que nous avons rencontrées, en particulier à Isabelle de Minsk, ainsi qu’à Suzanne et Richard de Trakai, qui invitent chacun des membres de VUCC à leur rendre visite lors d’un de vos passages en Lituanie.

En 50 jours nous avons parcouru 9583 km de Pouilly à Pouilly, et le coût du voyage, hors restaurant et souvenirs, s’est élevé à 2700€.

Jean Claude et Marilou.

§ Zone protégée